Norme de qualité du jambon ibérique

Norme de qualité du jambon ibérique

Afin d'éviter la fraude, d'informer le consommateur et de préserver la race ibérique, une nouvelle norme de qualité (décret royal 4/2014) a vu le jour le 10 janvier 2014. Elle règlemente et définit les caractéristiques de qualité et d'étiquetage des produits "ibéricos" pour la viande, le jambon, la paleta, et la caña de lomo.

Décryptage des labels et étiquettes présents depuis 2014 sur les jambons

C'est par décret royal (janvier 2014) que les nouvelles normes concernant le jambon ibérique ont été appliquées. Ce décret a pour but de corriger les égarements qui ont eu lieu dans le secteur, en évitant un nombre trop élevé de variétés et d'étiquettes pouvant induire en erreur, et d'éclairer le consommateur sur ce qu'il mange. Il a ainsi été jugé opportun de renforcer le système de traçabilité, traditionnellement établi sur la base de l'autocontrôle par les opérateurs eux-mêmes. L'ensemble des données présentes sur l'étiquette qui accompagne chaque pièce permet d'identifier la race de l'animal et son alimentation.

Comment lire les étiquettesEtiquette du jambon

Garantie de qualité

Une bague en plastique et une étiquette en papier entourent chaque jambon et chaque palette. On distinguera quatre couleurs différentes de bagues inviolables :

  • le noir, pour les porcs de race 100% ibérique se nourrissant de glands
  • le rouge, pour les porcs élevés au gland mais qui ne sont pas de race ibérique pure
  • le vert, pour les porcs élevés dans la dehesa ou en pleine nature, nourris au fourrage, aux céréales et aux légumineuses
  • le blanc, pour les porcs élevés dans une ferme et nourris exclusivement au fourrage, aux céréales et aux légumineuses

Sur l'étiquette située près du sabot de chaque pâte, figurent des informations telles que : 

  • la marque commerciale
  • le type de produit jamón pour le jambon et paleta pour la palette
  • le pourcentage de race ibérique de l'animal duquel provient le produit
  • l'expression certificado por suivie du nom ou des initiales de l'organisme de contrôle indépendant

Ces nouvelles dispositions, qui répondent à la demande unanime des organisations du secteur, ont pour objectif de contribuer au maintien de la race ibérique et de la dehesa. Elles facilitent au consommateur l'accès à l'information et améliore la transparence sur les caractéristiques du produit commercialisé.

Diffusé le 15 décembre 2014, le documentaire "Los colores del jamón" aborde les changements qui touchent le secteur du cochon ibérique.

Publié le 29/11/2013 Villages et terroir 0

CommenterRépondre

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Nos rubriques

Derniers avis

Articles gourmands

Préc.
Suiv.